Cosmétique bio : campagne d’alerte sur la norme ISO 16128

Cosmétiques

21/02/2018

Sorry, this entry is only available in French. For the sake of viewer convenience, the content is shown below in the alternative language. You may click the link to switch the active language.

NORME ISO 16128 : LÉA NATURE LANCE L’ALERTE

Afin de sensibiliser sur le risque de tromperie de la norme ISO 16128 pour les consommateurs à la recherche de cosmétiques bio et naturels, LÉA NATURE, associée à d’autres grands noms de la cosmétique bio, lance une campagne d’alerte collective sans précédent.

 

COSMÉTIQUE BIO : PRÉCISIONS SUR LA NORME ISO 16128

 

La Norme internationale ISO 16128 relative aux cosmétiques bio et naturels a été publiée fin 2017.
L’objectif de cette norme était de définir ce qu’est un ingrédient naturel/bio, un cosmétique naturel/bio et le mode de calcul du pourcentage de naturalité des cosmétiques.

Cette norme mise en place PAR les entreprises du conventionnel POUR les entreprises du conventionnel, ne s’est pas appuyée sur les référentiels des labels existants ; elle n’a pas défini de seuil minimum de naturalité, de modalités de contrôle ni de liste noire d’ingrédients.

Elle va potentiellement permettre à des marques de communiquer librement sur leur naturalité alors qu’elles pourront formuler avec des substances chimiques controversées.

Un risque majeur de confusion pour les consommateurs, que LÉA NATURE compte dénoncer.
Pour alerter l’opinion publique, un plan de communication a donc été mis en place pour dénoncer le risque majeur de confusion pour les consommateurs entre vrai bio et faux bio.
Le but étant d’alerter sur le fait que des cosmétiques contenant des ingrédients chimiques et polluants pourraient communiquer sur leur naturalité en toute légalité.

À travers cette campagne d’alerte inédite, c’est un collectif de marques cosmétiques labellisées Cosmébio et membres de SYNABIO qui s’engage pour la transparence vis-à-vis des consommateurs.

 

UN COMMUNIQUÉ DE PRESSE : LA NORME ISO 16128 EN QUESTION

 

Une conférence de presse a été organisée conjointement avec Cosmébio et des ONG fin septembre 2017 à Paris.
Celle-ci a réuni une quarantaine de journalistes de la presse économique, féminine et professionnelle.

 

UNE CAMPAGNE PRESSE MULTI-MARQUES LANCEUSE D’ALERTE

 

À la manière des campagne lanceuses d’alerte, LÉA NATURE prend la parole dans la presse pour dénoncer les dérives potentielles de l’application de la Norme ISO 16128 par des marques souhaitant surfer sur la naturalité tout en s’imposant un minimum de contraintes de formulation.

Objectif : alerter l’opinion publique sur l’existence de cette norme et sur le risque de confusion, tout en restant dans un discours positif et non-agressif valorisant le label Cosmebio comme un repère fiable.

 

La campagne initiée par LÉA NATURE est co-signée par de grands noms de la cosmétique bio : Acorelle, Bioregena, Coslys, Douce Nature, Eau thermale Jonzac,
Fleurance Nature, Florame, Lift’Argan, Melvita, SO’BiO étic.
Presse quotidienne, presse news, presse féminine, presse professionnelle… au total, 22 parutions sont prévues entre février et mars 2018.
Toutes les sphères de l’opinion publique devraient être touchées par ce dispositif média.

 

Campagne-norme-ISO-16128-Lea-Nature

 

UNE VIDÉO POUR EXPLIQUER LA NORME ISO 16128

 

Pour tenter de décrypter le sujet complexe qu’est la norme ISO 16128, une vidéo didactique illustrée et narrée par un comédien est relayée sur les sites web de Léa Nature et ses marques ainsi que les réseaux sociaux.

 

> En savoir plus sur la norme ISO 16128