L’aromathérapie et les huiles essentielles bio

Présentation

Photo interview de Mathilde, Responsable projet naturopathie et entretien chez LÉA NATUREJe suis Mathilde Hagège et je suis spécialisée en aromathérapie scientifique.
C’est l’utilisation et la combinaison des bienfaits des huiles essentielles.
Je travaille au sein de la R&D de LÉA NATURE pour créer, imaginer les produits d’aroma-cosmétique pour les marques SO’BiO étic et Floressance (pour l’univers Cosmétique), ainsi que les produits d’entretiens naturels pour  la marque Biovie.

 

Ma vie de chercheuse

Mon métier, repose sur la connaissance des plantes aromatiques (leur composition,  leurs propriétés, leurs usages et leurs restrictions) et leur juste assemblage d’un point de vue olfactif.
Au final, le produit doit être à la fois efficace et agréable pour le consommateur.
Mes connaissances en parfumerie me permettent d’associer l’efficacité et le plaisir olfactif.

En plus de la partie laboratoire, une part importante de mon activité repose sur les recherches bibliographiques : quel principes actifs pour quelle galénique ? (baume, huile, spray…).
Ces deux critères sont aussi importants l’un que l’autre pour la réussite d’un produit.

 

La meilleure partie de ce travail

Après avoir établi une liste d’essences à utiliser, je passe à la phase d’assemblage.
J’aime lorsqu’une évidence apparaît au niveau de l’équilibre olfactif… souvent après de nombreux essais de mélanges aromatiques.

J’aime également rencontrer nos fournisseurs de plantes, les cueilleurs, assister aux distillations, sentir la plante avant qu’elle soit coupée, découvrir à quoi ressemblent les arbres dont je ne connais que trop les parfums.

 

De la plante à l’huile essentielle

L'aromathérapie et les huiles essentielles | LÉA NATURELa récolte de la plante exige de connaître le moment où celle-ci a les meilleurs composés aromatiques (une saison, un horaire) et également, la partie de la plante à recueillir.
Ensuite, réaliser une huile essentielle est un procédé millénaire : c’est une distillation à la vapeur d’eau. On place le végétal au-dessus ou en immersion dans l’eau.
La vapeur traverse la masse verte et va extraire les essences. Par condensation avec une tuyauterie d’eau froide, on récupère l’huile essentielle et l’eau florale.
Les deux produits récupérés sont utilisés en cosmétique.

C’est en assistant à une distillation que l’on comprend toute la puissance de l’huile essentielle !
Il faut par exemple 1 tonne de fleurs d’immortelle pour produire 1 litre d’huile essentielle.
On comprend les prix des huiles essentielles, mais également aussi l’intérêt d’utiliser des huiles essentielles biologiques !

Une fois l’huile essentielle extraite, on vérifie la présence des principes actifs qui seront responsables de l’activité.
La réglementation, les normes qui encadrent les huiles essentielles sont très strictes.
On valide également, pour chaque lot fabriqué, le profil aromatique du produit qui peut varier en fonction de nombreux facteurs : météo, région de provenance, période de récolte.

 

Développement de la marque Biovie

Pour la marque Biovie, j’interviens en tant que Responsable Innovation et Développement.
C’est une gamme de produits naturels, simples, sans colorant, sans parfums de synthèse, formulés avec des matières non nocives, non polluantes et tout aussi efficaces que les produits conventionnels.
Elle s’adresse aux consommateurs qui ont pris conscience de l’invasion des polluants dans la maison.
Cette gamme d’une quarantaine de références, possède un taux de naturalité rarement atteint sur le marché.
Pour un produit vaisselle, on a 99 à 100% d’ingrédients d’origine naturelle dans la formule.

Notre challenge aujourd’hui est de réussir à recruter de nouveaux consommateurs qui fuient les perturbateurs endocriniens, les cocktails chimiques, aux effets dévastateurs sur la santé.

La prise de conscience est lente car de nombreux consommateurs entretiennent avec leurs produits ménagers des relations affectives sur le plan de l’odeur : les parfums de synthèse de ces produits, très puissants sont synonymes de propreté, de cocon ; notions qui dépassent l’efficacité…
L’utilisateur ne se doute pas des ingrédients nocifs dans ses produits (muscs, azurants optiques…).
Ma mission est de concevoir des produits alternatifs, sobres, simples et efficaces.

 

Meilleur souvenir

Il s’agit du développement d’encens japonais. Pour les japonais, l’encens crée non seulement un sentiment de tranquillité et de confort mais ouvre aussi l’homme à une conscience temporelle et spirituelle supérieure.
Jamais je n’oublierai leur vision magique des volutes de fumée… En travaillant avec eux, j’ai compris leur raffinement et leur sens de l’esthétisme.
Une aventure inspirante, magique et spirituelle !

 

Odeur d’huile essentielle préférée

L’immortelle.

'+
1
'+
2 - 3
4 - 5
6 - 7
8 - 9
10 - 11
12 - 13
13 - 14
[x]