Les Actualités Léa Nature

Le Groupe

Reforestation en Afrique : 425 000 arbres plantés : 2/08/2016

LÉA NATURE soutient la reforestation en Afrique Léa_Nature_reforestation_afrique_ethiopie

Depuis 2009 dans le cadre de son programme de reforestation en Afrique, LÉA NATURE a financé la plantation de
425 000 arbres
dans 7 pays, soit le continent où le Groupe finance le plus grand nombre d’arbres dans le monde.

 

Les plantations ont été réalisées par une vingtaine de producteurs situés en zone rurale aux alentours de la ville de Pouma. Il s’agit de plantations d’essences fruitières (70%) et forestières (30%) dans le respect des principes de l’agroforesterie. Cœur de forêt effectue une sensibilisation des populations à la préservation et à l’exploitation raisonnée des ressources naturelles. L’ONG est également un appui au développement et à l’autonomisation progressive de la coopérative de producteurs.

 

  • Gabon avec Graines de Géants, GRASNAT et Kinomé : 4 000 arbres plantés 

Opération « 1 arbre pour moi, 2 arbres pour toi, 3 arbres pour la planète ! »

2 000 arbres ont été plantés sur une zone de captage d’eau potable à Périgny en Poitou-Charentes, commune où se situe le siège social de LÉA NATURE. Le double d’arbres est planté dans un pays du Sud. Ainsi le Gabon a été retenu pour être le projet plantés 4 000 arbres par des jeunes librevillois dans l’Arboretum Raponda Walker. L’objectif est d’accueillir des groupes scolaires du primaire à des journées de sensibilisation à l’environnement se déclinant en 3 volets : découverte de la forêt in-situ, ateliers pédagogiques en pépinière et plantation d’arbres.

 

  • Burkina Faso avec Ephyla Concept : 8 000 arbres plantés 

Plantation d’arbres en agro-écologie dans les zones arides de Sourou et de Cassou pour renforcer la barrière végétale aux abords du désert et apporter une source de revenus et de nutriments aux populations locales.

 

  • Ethiopie avec Pur Projet : 8 000 arbres plantés 

Les plantations ont eu lieu dans la région vallonnée entre le plateau central éthiopien et les basses terres du Sud. 7 essences différentes d’arbres ont été plantées dans 3 villages, au total 470 fermiers sont bénéficiaires de l’action. Ce projet de reboisement en agroforesterie au sein des parcelles de café a participé à l’amélioration des rendements des petits producteurs de la coopérative Bokasso, la régénération des écosystèmes dégradés, la préservation des sols, du cycle de l’eau et de la biodiversité. La plantation d’arbres fruitiers et les jardins potagers doivent également contribuer à l’autosuffisance alimentaire et à la diversification des sources de revenus des fermiers concernés.

 

La dégradation de l’environnement s’est fortement accélérée au Togo : la couverture forestière est passée de 12,1% en 1990 à moins de 4,7% en 2012. Le projet de plantation consistait à reboiser les flancs de montagne dans la zone Fiokpo afin de protéger une source qui alimente en eau potable 10 villages. Il s’agissait aussi de développer une filière pilote de feuilles de Moringa afin de générer des revenus pour les populations rurales et améliorer la nutrition. L’ensemble de ce programme a bénéficié à 2 000 familles (soit 15 000 personnes) et 10 écoles.

 

  • Sénégal avec Nebeday : 150 000 palétuviers plantés 

La réserve naturelle communautaire de Palmarin s’étend sur 10 430 ha, elle est située dans les zones humides de la réserve de biosphère du Delta du Saloum constitué de mangrove, savane et lagune. Le projet de plantation de 150 000  palétuviers rouges a permis de restaurer l’écosystème de la mangrove.

 

  • Madagascar avec L’Homme et l’environnement, RAM, Amada et Cœur de forêt : 231 300 arbres plantés 
'+
1
'+
2 - 3
4 - 5
6 - 7
8 - 9
10 - 11
12 - 13
13 - 14
[x]